• Jenny

Pourquoi j'ai choisi les couches lavables ?



Les couches, vous en êtes où ?

Pour ma part j'alterne entre des couches lavables et des couches jetables éco-friendly. Aujourd'hui j'ai envie donc envie de vous parler de couches lavables.

Pour moi les couches lavables, c'était loin d'être une évidence, car énormément d'interrogation sur le sujet et trop peu de réponses.

À la naissance de Victoria j'ai donc opté pour une marque de couche sur abonnement éco-friendly mais ça me coutait vraiment trop cher et petit à petit j'ai commencé à penser aux couches lavables et j'ai décidé de me lancer avec les informations que j'avais pu récolter à droite et à gauche ! Les débuts furent chaotiques car je n'avais pas choisi la bonne marque et le bon modele, il faut savoir qu'il y a différent type de couches lavables :


  • les TE1 ( tout en un ) , le principe est le même qu'une couche classique, on l'enfile à bébé et une fois souillée on l'a dépose dans sa poubelle à couche, avant de procéder au lavage.

  • les TE2 ( tout en deux ) , elle se compose d'une enveloppe extérieure imperméable et à l'intérieur on place un système d'insert absorbant, au change on va réutiliser l'enveloppe et changer seulement l'insert.

  • les TE3 (tout en trois) : 1 culotte, 1 nacelle imperméable, 1 absorbant. Chacune de ces parties peut se détacher et être changé ou lavé indépendamment du reste.

Pour mes débuts avec les couches lavables j'ai opté pour des TE2 de la marque Best Bottom , ce fut juste catastrophique, des débordements et une odeur d'urine qui persistait dans l'enveloppe et des petites fesses toutes rouges. Tout cela a fait que je n'avais plus envie, et j'ai entendu parler de la marque Bambino Mio, j'ai donc fait un tour sur le site internet et j'ai beaucoup aimé le design , j'ai donc commandé 2 couches mais cette fois-ci de TE1.

À réception de mes couches, j'ai eu un coup de coeur immédiat, le design était juste trop canon, l'intérieur de la couche tellement doux et surtout elle est évolutive !!!

Bref, je les aient lavées au moins 10 fois avant de les placer sur les petites fesses de Victoria. Le test fut quasi parfait, plus de fuites en journée et pas d'irritations, mais la nuit ils arrivaient encore des petites fuites, j'ai donc cherché à comprendre pourquoi ?? et comment régler le problème. J'ai trouvé rapidement la solution, ajouter un insert dans la couche pour la nuit ! et ce fut alors le début d'une longue histoire d'amour avec Bambino mio que ce soit pour les couches, les sacs étanches ou encore leurs lessives !


Jenny, tu t'égares du sujet de base, alors pourquoi tu as choisi les couches lavables ?

  1. Pour préserver l'environnement et réduire mes déchets ! Un enfant, de la naissance à la propreté, va produire environ + ou - 1 tonne de déchets avec ses couches.

  2. Pour faire des économies : en moyenne on change son bébé 5 à 7 fois par jour (la 1ère année) et 5 fois les années suivantes. Un enfant est en moyenne propre le jour à l’âge de 2 ans et demi et la nuit vers l'âge de 3 ans. Soit plus de 4500 couches soit plus ou moins 2000 euros. Alors que pour les couches lavables il en faudra qu'une vingtaine (pour les évolutives) soit un investissement de plus ou moins 850 euros (mes chiffres sont basés sur des moyennes).

  3. Pour la santé de ma fille : elles sont sans substances toxiques, composées principalement de fibres naturelles, elles laissent respirer la peau de bébé et j'ai noté moins d'érythèmes fessiers, après quelques jours d'utilisation.

Voilà les raisons qui m'ont poussées à choisir les couches lavables. Cependant, j'alterne encore avec des couches jetables éco-friendly car dans certaines situations pour moi c'est plus simple.




  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram